• La traduction de contrats de mariage

    Vous venez de signer votre contrat de mariage et vous voulez le traduire dans une paire de langues spécifique ? Envoyez-le maintenant à notre société de traduction juridique. Nos experts traducteurs vous garantissent un travail de qualité. Ils seront ravis de collaborer avec vous et de répondre exactement à vos attentes les plus pointues.

    La traduction, c’est notre métier !

    Nous sommes les spécialistes de la traduction juridique. Nous traduisons vos contrats de mariage vers plusieurs langues étrangères, européennes et non européennes. Nous recrutons des traducteurs qui opèrent dans leurs langues maternelles respectives. Mais aussi, qui sont qualifiés dans le domaine juridique. Nous vous proposons des tarifs justes qui respectent votre budget. Ainsi, nous vous assurons le meilleur rapport qualité/prix sur le marché.

    Notre processus de qualité :

    Afin de garantir la haute qualité de nos prestations, nous comptons uniquement sur les compétences de nos traducteurs professionnels. Ensuite, toutes les traductions sont réalisées et relues par des locuteurs natifs spécialisés. Ils traitent vos informations de caractère confidentiel dans le respect total du secret professionnel. Notre société est tenue par un gage de non-divulgation des données privées. Et ce, pendant toutes les étapes de notre intervention.

    Ce qu’il faut savoir sur votre contrat de mariage :

    Le contrat de mariage permet de repérer les dispositions du régime matrimonial d’un couple. Ce document officiel est utile afin de fixer les règles de gestion des biens des futurs époux. Il précise la manière dont les mariés participent aux charges du mariage et règle la gestion de leurs finances. Mais aussi, il fixe la manière de la contribution de chacun dans les dettes que l’autre pourrait contracter au futur. Un contrat de mariage prévoit aussi les conditions d’une dissolution éventuelle de cette union.

    Les différents types de contrats de mariage :

    Il existe, en effet, quatre principaux types de contrats de mariage à conclure en France :

    • Le régime communautaire dénommé aussi la communauté universelle. Il prévoit la mise en commun totale ou partielle de tous les biens appartenant aux mariés.
    • Le régime séparatiste qui prévoit, comme son nom l’indique, la séparation de biens propres à chaque époux.
    • Le régime de la communauté réduite aux acquêts qui est le régime par défaut en France. Il prévoit que chacun conserve la propriété de ses biens propres avant le mariage.
    • Le régime de la participation aux acquêts prévoit que chaque conjoint conserve la propriété de ses biens pendant le mariage. En cas de divorce, les biens acquis pendant le mariage seront répartis entre eux à parts égales. En cas de décès, ils seront répartis également entre l’époux survivant et les héritiers.

     Les étapes de la traduction d’un contrat de mariage :

    Appartenant à la catégorie de la traduction juridique, cette mission délicate ne peut être confiée qu’aux traducteurs natifs dans leurs langues respectives. Ces experts doivent être aussi qualifiés dans le domaine légal visé. Toute erreur de traduction implique des conséquences graves sur la manière dont les futurs époux gèrent leur vie. Il est évident que le langage juridique choisi doit être assez précis et spécialisé.

    Afin de réussir la traduction de vos contrats de mariage, notre société s’efforce d’appliquer une méthodologie rigoureuse, sûre et fiable.

    Préparation de la traduction juridique :

    Dans cette étape de pré-traduction, un bon traducteur doit tout d’abord analyser le contenu du document à traduire et fixer son domaine de spécialisation. Il doit ensuite passer à la recherche de documentation. En effet, en référant vos contrats de mariage à la même équipe de traduction, nous construisons une banque de données qui accélère la réalisation des projets à l’avenir. Cela permet de préparer la terminologie exacte de la traduction et de cerner les difficultés possibles. Un traducteur pourrait par exemple ne pas trouver des équivalences exactes pour certains termes dans le contrat source. Mais, grâce aux lexiques préparés par les meilleurs juristes et aux modèles types rédigés en langues étrangères, les choses deviennent plus simples.

    L’étape de la traduction :

    Afin de mener à bien la traduction d’un contrat de mariage avec toute la précision requise dans cette étape, il faut suivre les conseils suivants :

    • Attention aux expressions figées et aux locutions toutes faites de la langue. Le langage juridique est bien plus précis et ne laisse pas de place aux confusions. Si par exemple la traduction automatique de l’expression « to institute proceedings» est en français « engager une procédure ». Il est préférable pour les organisations internationales d’employer l’expression « introduire une procédure ».
    • Ne pas tomber dans le piège des faux amis. Ces mots qui se ressemblent, mais qui n’ont pas la même signification en passant d’une langue à une autre. Prenons l’exemple de l’expression « objection to jurisdiction». Pour bien la traduire, il ne faut pas employer ni le mot « objection » ni le mot « juridiction » en français. Cette expression se traduit plutôt par « exception d’incompétence ».
    • Éviter la polysémie et choisir des mots plus précis dans un cadre juridique particulier. Le mot « obligations » est par exemple parmi les mots les plus généraux du langage juridique. On peut employer « souscrire une obligation » dans le sens de l’assumer. Mais, on dit aussi « créancier de l’obligation » pour désigner celui qui en a les bénéfices. Un usage subtil de ces termes selon le contexte est alors recommandé.

    La relecture et la correction :

    Les traductions réalisées en interne par nos experts natifs sont systématiquement relues par nos chargés de la révision. Pendant cette étape, un interlocuteur qualifié révise objectivement le contrat traduit afin d’adapter son contenu à la langue ciblée. Mais, cette phase concerne aussi le caractère juridique de votre texte qui doit être conforme aux normes d’usage dans le pays concerné. Grâce à ce travail de post-traduction, les prestations livrées au final sont d’aune qualité suprême. Ensuite, ce sont nos chefs de projets qui valident le travail et qui suivent la livraison au délai convenu.

Demander un devis
FrenchEnglish